Médecine vétérinaire à la ferme

Pour comprendre :  La Médecine Vétérinaire à la ferme


G. Moussu ;  1940


- Amaurose (cécité)

Nitre, veut dire salpêtre


- Anasarque

C’est un œdème.


- Angine

Chez le cheval cela correspond à la gourme.


- Fièvre vitulaire ou fièvre de lait

C’est l’hypocalcémie de la jeune mère.
Le livre conseille l’incorporation dans la mamelle avec de l’air.
Technique dangereuse et abandonnée au profit de l’administration de sels de calcium d’après Vademecum du vétérinaire.


- septicémie des nouveaux-nés

la désinfection du nombril est une mesure préventive indispensable


- arthrites et gros nombril

si la litière où le petit grandit est sale, il peut se former une infection du nombril
il faut désinfecter régulièrement le nombril

si une arthrite se produit alors, "il faut donner aux petits sujets des breuvages capables de stimuler ou soutenir leur résistance (café et eau-de-vie à petites doses; infusion de thé, de menthe)"

isoler le malade

désinfecter la litière


- arthrite et lait

le lait peut être trop riche et induire des arthrites
mettre les mères à une demi-diète ou un régime rafraîchissant

supprimer l'avoine chez les juments et donner 10 grammes de bicarbonate de soude par jour dans l'eau de boisson

sinon distribuer au veau du lait coupé d'un quart ou d'un tiers d'eau de graine de lin

diurétiques chez les brebis trop grasses


- diarrhée chez le veau

diète en ne donnant que de l'eau sucrée le premier jour puis de jour en jour on re-introduit 1/4 de lait, puis 1/3 de lait, puis 1/2 de lait, ...

purger

si la diarrhée ne s'arrête pas malgré ce premier procédé il faut remplacer l'eau par de l'eau de riz ou par des tisanes à la racine de fraisier, à la salicaire, aux bourgeons de ronce, etc

si la diarrhée est traitée trop tardivement: eau de goudron (goudron de bois, 150 grammes; eau bouillante, 5 litres)
couper le lait avec 1/4 d'eau de goudron

- pica

incorporer du sel (7 à 10 grammes) et du phosphate de chaux (8 à 10 grammes) par jour au lait

ou

donner 30 grammes de sel, et autant de phosphate de chaux à la mère


- entérite vermineuse (souvent ascaris)

pour débarrasser les veaux de leurs, il faut leur administrer de la poudre de noix d'arec aux doses de 10 à 20 grammes suivant l'âge des veaux ou du semen contra aux doses de 3 à 10 grammes ou un mélange des deux

l'émétique aux doses de 3 à 5 grammes, répétées plusieurs fois, réussit aussi fort bien


- broncho-pneumonie

les animaux devront changer immédiatement de bergerie

a l'intérieur on administrera de la créosote à la dose de 30 à 50 gouttes mélangées à du miel, et une à deux cuillerées d'eau de vie par jour (ou du thé, café)


- pica des agneaux

souvent liée à une insuffisance de lait, ils semblent sucer la laine autour des mamelles

bien nourrir les mères


- indigestion du cheval

les évacuants et les timulants: thé, thé de foin (1 à 2 litres), café et eau-de-vie (100 grammes) additionnés de sulfate de soude (250 à 300 grammes) et de bicarbonate de soude (20 grammes)

promenades lentes


- entérite aigue du cheval

on les purge avec du sulfate de soude ou de magnésie pendant deux jours

puis on les laisse à la demi-diète avec barbotages à la farine d'orge et à la graine de lin seulement

pas d'avoine, peu de foin

bicarbonate de soude 10 à 20 grammes par jour

saignée légère si fièvre

si diarrhée fétide: ipéca, camphre en poudre, assa foetida et l'opium peuvent être utilisés aux doses de 8 à 10 grammes dans du gros miel

 

- entérite bovine

purgatifs : sulfate de soude (100 à 200 grammes); sulfate de magnésie; crème de tartre; etc

tisanes d'orge, de chiendent et de pariétaire

si la diarrhée est trop intense, le camphre (15 à 20 grammes) en électuaire au miel


- entérite hémorragique bovine

même que entérite, plus décoctions abondantes d'écorce de chêne ajoutées à du thé de foin

 

- diarrhée chronique

- - vers intestinaux


mettre les animaux à la bergerie, nourrir fortement

administrer des vermifuges: noix d'arec (5 à 8 grammes par jour pendant 10 jours pour les moutons) repos et reprise 10 jours

désinfecter les pâtures au sulfate de zinc pulvérisé (500 à 600 kg à l'hectare) en hiver


- - distomatose

fougère mâle

 


- indigestion gazeuse bovine


trocart

un moyen moins rapide et moins sûr mais plus commode pour des personnes inexpérimentées est basé sur l'emploie des météorifuges


- indigestion par excès

agir vite à l'aide de purgatifs à haute dose: sulfate de soude (500 grammes à 1 kg , sulfate de magnésie, aloès (30 à 60 grammes)


- météorisation chronique

ipéca aux doses de 6 à 8 grammes par jour

 

- broncho-pneumonies bovine

dans les formes lentes, la créosote (30 grammes par jour) donnée en électuaire dans du gros miel ou de la mélasse assure encore un bon nombres de guérisons


- broncho-pneumonie vermineuse bovine

fumigations de goudron, d'assa foetida et l'essence de térébenthine aux doses de 10 grammes par jour permettent d'obtenir des améliorations assez rapides

chez le porc: ajouter 1 à 2 grammes d'assa foetida par tête

 

- crevasses des membres du cheval

appliquer sur les parties malades des cataplasmes antiseptiques (sulfate de cuivre ou de fer à 3 pour 100)

pansements à l'eau-de-vie camphrée, à la teinture d'aloès

 

- fièvre aphteuse

lavages antiseptiques de la bouche deux à trois fois par jour avec de l'eau vinaigrée ou de l'eau salée

purger

nourrir avec des barbotages farineux, des tisanes

avec de l'eau et des barbotages à leur disposition, les malades ne mourront jamais de faim, même s'ils restaient plusieurs jours sans manger

 

- gros ventre  ou anémie vermineuse du lapin

vermifuges: semen contra, branches d'absinthe, d'armoise, de tanaisie; branches de saule, d'osier, de genêts

 

- coccidiose intestinale

mélange à parties égales de: poudre de cannelle, d'anis, de quinquina, de gentiane (une cuillèrée à café pour 10 à 12 poussins)

 

- vers des volailles

semen contra (5 grammes par jour pour 10 volailles); poudre fraîche de noix d'arec (mêmes doses); ail grossièrement hâché (une gousse pour deux ou trois sujets)

ajouter 2 grammes de sulfate de cuivre par litre de boisson

 

- syngamose

une gousse d'ail pour 5 à 6 poussins

 

- choléra des poules

mélange à parties égales de poudre de quinquina; d'anis; de gentiane (une cuillerée à café par jour pour quatre volailles)

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×