Guide vétérinaire du cultivateur


Guide vétérinaire du cultivateur

M. Rivière

1951

 


* * *

première partie:

le boeuf, le taureau, la vache et le veau

 

 

chapitre 10
des maladies en particulier

 

 

A - maladies contagieuses

- fièvre aphteuse

maladie contagieuse, très facilement transmissible, et pouvant attaquer des boeufs, les moutons, les chèvres et le porc

les chevaux , les chiens, les chats, les poules ne la contractent pas, mais la transportent souvent d'un endroit à un autre

la maladie débute par des frissons, puis les animaux, tristes, abattus ne mangent plus, ne ruminent plus, marchent difficilement, ou même restent couchés
a ce moment, on remarque dans la bouche, sur les pieds (espace interdigité et talons), sur les mamelles, des aphtes, sortes de vésicules contenant un liquide transparent
les aphtes se rupturent, la salive s'écoule en abondance par la bouche, le mufle est sale (les malades ne pouvant plus nettoyer leurs naseaux avec la langue dépourvue d'épiderme) et les animaux font entendre un claquement de langue caractéristique

la bave, très virulente, est le plus sûr agent de contagion

il faut nourrir les animaux, mais sans les forcer, avec des aliments très divisés, presque liquides; les purger (sulfate de soude, eau d'orge, de graine de lin, thé de foin)

enfin, tenir propres toutes les régions où il y a des aphtes, désinfecter la bouche, les pieds,les mamelles, puis faire cicatriser les plaies (alun, teinture d'iode, acide picrique, etc)

souvent, la fièvre aphteuse entraîne la mort par syncope, ou par extension des aphtes aux muqueuses digestives

 

- charbon symptomatique

il n'y a pas de traitement efficace
la seule chose à faire est de faire protéger les autres animaux de l'exploitation

 

- fièvre charbonneuse

tout traitement est presque illusoire

 

- tuberculose, rage, péripneumonie contagieuse, la peste bovine peuvent être également observés


* *


B - maladies externes

 

1- maladie des yeux

si les paupières sont rouges, enflammées, il faut les laver plusieurs fois par jour à l'eau de camomille ou à l'eau boriquée tiède

si l'oeil lui-même est attaqué, les remèdes doivent être plus énergiques: instillations de nitrate d'argent, de sulfate de zinc, d'atropine

*

2- maladies des naseaux

- ecoulement suite à une fuxion de poitrine

injections d'eau mercuriale, de pariétaire, de mauve ou de guimauve; fumigations avec ces mêmes plantes; orge bouillie;
injection faite avec des feuilles de noyer ou d'aigremoine

- saignement des naseaux

introduction dans les naseaux de tampons d'étoupe trempés dans du vinaigre

*

3- maladies de la bouche

souvent la bouche est enflammée, rouge, les animaux bavent, mangent difficilement

retirer les corps étrangers (épis, esquilles de bois) plantés dans les muqueuses, laver la bouche à l'eau vinaigrée, une infusion de fleurs de sureau


*


4- maladies des membres et des articulations

- enclouure

retirez doucement le corps étranger et appliquez un plumasseau trempé dans l'essence de térébenthine; s'il y a un amas d'humeurs, percez
pansement avec la térébenthine
faire tenir le pansement en appliquant un fer sous l'onglet malade

- seime

plumasseau imbibé de térébenthine, serré fortement de manière à empêcher les chairs de faire saillie sur la corne
on prévient la fente en empêchant le dessèchement du pied au moyen de saindoux et de miel mêlés par parties égales; d'huile

- fourbure

bains d'eau courante, enveloppement des pieds avec des linges humides, frictions aux reins et aux membres d'un mélange d'essence de térébenthine et d'alcool; saignée; breuvage d'assa foetida et de sel de Glauber


*


6- maladies de la peau

- abcès

les faire mûrir: cataplasmes de farine de lin, de mie de pain, de son, frictions d'alcool camphré, d'essence de térébenthine
quand l'abcès est mûr, il faut le percer
puis on fait écouler le pus et la poche est lavée avec des solutions antiseptiques

- poux

friction sur les parties occupées par la vermine avec une forte décoction de teinture d'aloès
les oeufs seront détruits avec des lotions d'eau vinaigrée

- dartres

faire des frictions avec de la pommade soufrée, de l'huile de laurier

- gale

applications de pommade soufrée, d'huile de cade, d'huile de céradille
les animaux qui ont tendance à maigrir recevront une bonne nourriture (orge cuite)
l'appétit sera excité par la noix vomique, la gentiane


*

C - maladies internes

- météorisation

donnez d'heure en heure des breuvages tièdes et rafraichissants: graine de lin, guimauve
purgation:

breuvage: feuilles de menthe, d'absinthe, de sauge; de chacune une poignée; semences d'anis, baies de genièvre; de chacune une demi-poignée
faîtes bouillir le tout sur un feu doux pendant quelques minutes dans un litre d'eau, retirez de dessus le feu
laissez infuser
ajoutez un litre de vin rouge au liquide refroidi
donnez en deux fois, dans le cours de la journée

on peut également pour dégonfler la bête, introduire une sonde par la bouche, allant jusqu'à l'estomac


- indigestion

empêcher le malade de manger, donner des décoctions d'orge, de graines de lin

purger avec du sel de Glauber, de l'aloès

breuvage ci-dessus


- diarrhée (entérite)

son sec de froment, eau tiède avec farine d'orge délayée

breuvage: décoction de baies de genièvre

pendant deux à trois jours infusion suivante: séné et rhubarbe, de chacune 16 grammes; graines d'anis, 31 grammes; réglisse, 20 ou 30 grammes; dans un litre d'eau
passez
ajoutez un litre de vin

- ténesme

diète
saignée
débarrassez le rectum

purgation avec huile de lin fraîche, 250 grammes

 

- coliques ou tranchées

prenez un breuvage composé comme il suit: mercuriale, vipérine, chicorée sauvage, de chacune une poignée; faites bouillir le tout pendant sept ou huit minutes dans un litre d'eau; laissez infuser, passez à travers un linge ajoutez 15 grammes de camphre dissous dans 2 grammes d'éther et 31 grammes de sel de nitre

promener l'animal, le réchauffer avec des couvertures, de la fleur de foin chaude


- jaunisse

breuvage: prenez feuilles de pariétaire, de rue et d'éclaire, de chacune une poignée que vous ferez bouillir pendant un quart d'heure dans un litre d'eau; après refroidissement, vous passerez et vous ajouterez un litre de bon vin blanc
administrez en une seule dose

donnez de l'aloès, du sel de Vichy à haute dose

- péritonite

faire une saignée

frictions de farine de moutarde, de vinaigre chaud, sinapisme sur le ventre

breuvages excitants: camomille, poudre de gentiane, café chaud, vin chaud, alcool pour soutenir le malade


hydropisie

- maladie de coeur


excitants du coeur (café, digitaline), diurétiques, sel de nitre, infusions de chiendent, de queues de cerises


- entérite des veaux

d'abord légers purgatifs: crème de tartre, sels de magnésie
puis antiseptiques: camphre, naphtol que l'on donne mêlés à du laudanum, à une infusion de bistorte, de l'eau de riz, de l'eau de goudron

- vers intestinaux

extrait éthéré de fougère mâle

poudre de noix d'arec


- pissement de sang

administrez des boissons chaudes contenant du fer (sulfate de fer, eau rouillée)
donnez un régime fortifiant

- suppression d'urine (calculs, inflammation des reins)

lavements de décoction de racine de fraisiers à la dose de deux litres avec 31 grammes de sel de nitre

rétention d'urine

breuvage froid, à jeun, tous les matins, pendant 5 ou 6 jours: sel de nitre, 15 grammes; feuilles de pariétaire, quatre poignées; faites bouillir le tout dans deux litres d'eau et passez un travers un linge


* *


3- maladies de l'appareil respiratoire

- angine

mettre des cataplasme autour de la gorge (farine de lin, linges humides)

donner des boissons tièdes, des infusions de guimauve, de fleurs de violettes, de la poudre de réglisse (10 à 15 grammes, deux fois par jour)


- bronchite

soutenir les malades avec du quinquina, du café

faire des fumigations de goudron, de fleurs de sureau

frictions d'essence de térébenthine sur les côtés


- pneumonie

même traitement que dans la bronchite

faciliter la digestion (poudre de noix vomique, 5 grammes par jour)

faciliter l'émission d'urine avec le sel de nitre ( 15 grammes par jour)

soutenir le coeur avecla digitaline


- pleurésie

même que pneumonie

saignées fréquentes

un litre d'eau de son dans lequel vous aurez laissé bouillir deux poignées de genièvre pendant un quart d'heure


*

D- maladies des mamelles

- mammites (feu)

purgez avec de l'aloès ( 20 grammes )

boissons rafraîchissantes, son, orge, graine de lin

il faut laver la mamelle avec des infusions de mauves, de bourraches, 5 à 6 fois par jour, mettre des cataplasmes

frictions avec un mélange d'huile et d'alcool

solutions antiseptiques


*

E - accidents de parturition

désinfection par les antiseptiques

*

F - maladies diverses

- rachitisme

donner aux jeunes duquinquina, du phosphate de chaux, des ferrugineux (eau rouillée)

- coryza gangréneux

purger légèrement, donner du café, de l'alcool

pratiquer la désinfection du sang


* * *

 

 

 


deuxième partie

le cheval, l'âne, le mulet et le bardot

 


A - maladies contagieuses

- morve ou farcin

quoi qu'elle soit curable , dans certains cas, la loi precrit , moyennant indemnité, l'abatage des morveux


- gale

pommade soufrée, jus de tabac, huile de céradolle


*


B - maladies générales ou infectieuses

- gourme

isoler les malades

les tenir chaudement

donner un régime fortifiant

purger légèrement

boissons chaudes avec du sel de Vichy

cataplasmes sur la gorge

fumigations


- maladie typhoide

isoler les malades

donner des stimulants: alcool, café, digitale

faires des injections d'huile camphrée

désinfecter le tube digestif: naphtol, camphre


- hémoglobinurie (coup de froid)

rentrer l'animal

saignée

calmants: opium, morphine

 

- anémie:

donner du fer, de l'arsenic

 

- coup de chaleur, coup de sang

saignée

douches froides

soutenir le coeur avec la caféine

*


C - maladies de l'appareil digestif

- coliques

promener l'animal, mais sans le fatiguer
la promenade n'a souvent d'autre but que d'empêcher l'animal de se rouler et d'éviter les ruptures de torsion des intestins

frictions sur tout le corps avec un bouchon de paille ou mieux du vinaigre chaud ou de l'essence de térébenthine

breuvages excitants ou calmants: café alcoolisé chaud, camphre, éther, assa foetida, 20 grammes de chacun;
infusions de camomille; de tilleul

la saignée, inutile très souvent, est indispensable en cas de congestion intestinale (tranchées rouges)


- entérite

donnez avoine cuite, des mashs, de l'orge, de la farine

si la diarrhée est particulièrement forte, donner de l'écorce de chêne, de la teinture d'opium dans de l'eau de riz


- vers intestinaux

donner de l'essence de térébenthine (50 grammes), de l'arsenic (2 - 3 grammes), du calomel, de l'émétique

pour qu'un vermifuge agisse bien, il faut le donner à jeun, et le faire suivre d'un purgatif


- jaunisse

laxatif

calomel, rhubarbe


*


D - maladies de l'appareil respiratoire


- bronchite

tenir au chaud

boissons chaudes et fortifiantes

enveloppements de la poitrine

fumigations de goudron

calmer la toux avec extrait de belladone ( 2 centigrammes) et soufre (10 grammes)
àdonner en deux fois, chaque jour

donner de l'essence de térébenthine


- pneumonie

la saignée peut être utile au début

boissons excitantes: alcool, café

fumigations

aider le coeur avecla digitaline


- pousse (emphysème pulmonaire)

l'arsenic, l'ergotine, l'iodure de potassium: leur rôle est de prolonger les malades

 

*


E - maladies de l'appareil locomoteur

- enclouure

antiseptiques

 

 

 

* * *

 

 

troisième partie

le mouton, la brebis et la chèvre


- gale

solutions de foie de soufre

la décoction des feuilles de tabac ou le jus de tabac


- gratelle ou bouquet, noir-museau

sorte de gale

frictions avec l'onguent de soufre et d'huile d'olive, une fois par jour

lotions avec du vinaigre, de l'eau de vie camphré avec égale quantité d'eau


- piétin

bains de pieds antiseptiques: vitriol bleu, crésyl, teinture d'iode


- gastro-entérite parasitaire (strongles)

les vermifuges ont peu d'action

 

- distomatose ou pourriture

donnez du sulfate de fer, des baies de genièvre, de la poudre de quinquina


- broncho-pneumonie vermineuse

les fumigations de goudron peuvent donner de bons résultats


- ulcère du boutri (pénis)

couper la laine sale

laver la partie malade avec une forte décoction de racine de guimauve

puis la frotter avec un peu de cérat

 

 

* * *

 


quatrième partie

porc

 

- épilepsie (vermineuse)

vermifuge: poudre d'écorce de grenadier (de 60 à 100 grammes)

ou

fougère mâle en poudre (de 30 à 60 grammes)


- ophtalmies

lotions avec des décoctions de mauve, de plantain


- poux

décoction de tabac


- gale

pommade soufrée


- constipation

graine de lin; quelques grammes d'aloès dans une pâtée


- diarrhée; dysenterie

un peu de diète

eau de riz, de farine de froment

1 gramme de laudanum en boisson


- diarrhée après le sevrage

blé cuit; bouillies de farine de froment


- indigestion

aloès 10 ou 20 grammes

ou

quelques gouttes d'ammoniac ou d'éther


- bronchite, pneumonie, pleurésie, péricardite

infusion de mauve, de bourrache, de tilleul

pilules de poudre de réglisse ou de guimauve

saignée si poumon est très injecté

 

- bronchite chronique

fumigations de plantes aromatiques

 

 


* * *

 

cinquième partie


chapitre premier

le lapin

 

- diarrhée

ne donnez plus que du fourrage sec, des grains, des plantes aromatiques et amères, des croûtes de pain, des rameaux de genévrier, de saule ou de chêne

donner du lait bouilli contenant de la cannelle en poudre, du laudanum


- constipation

donnez laitues, choux, herbes vertes, navets et fruits


- gale

huile camphrée et l'essence de cumin en auront raison


- ophtalmies

lotions avec l'eau de mauve


- eczéma

on donnera des bains puis on mettra sur les places malades de la fleur de soufre

la pommade à l'huile de cade peut être employée


- poux, parasites externes

seront détruits par la poudre de pyrèthre


- catarrhe auriculaire (otite)

nettoyer les oreilles avec soin, puis mettre une légère couche d'huile de cade


- constipation

purgatif: huile de ricin, 10 à 45 grammes


- diarrhée

eau de riz, décoction d'écorce de chêne puis pendant quelques jours les antiseptiques intestinaux: naphtol

 

 

* * *

 

 

chapitre  5

le chat

 

- poux, puces


pas de bains

si le chat a des puces ou des poux, de la poudre de pyrèthre ou mieux, quelques gouttes d'essence de lavande l'en débarrasseront


- gale


on peut employer l'huile d'aspic en frictions

 

* * *

 


sixième partie


oiseaux de basse -- cour

 

chapitre premier

les poules

 

- indigestion

quelques gouttes d'huile d'olives

 

- diarrhée (entérite)

isoler les malades

hâcher dans la pâtée du thym, du serpollet, de la verveine

donner du salol, de la poudre de cannelle, de la poudre de charbon


- choléra

donner des antiseptiques intestinaux

nourriture fortifiante avec thym et serpollet hachés


- gale des pattes


pommade de soufre; de l'huile de cade


- poux

poudre de pyrèthre

compléter le traitement par la sulfuration du poulailler


- diarrhée de l'oie

poivre, pain trempé dans du vin, cidre; glands

 

* * *

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site