L'AIL:vermifuge ou pas ?

 

L’ail est-il un vermifuge naturel?

A cette question souvent posée, il est difficile de répondre.

L’ail est capable, à doses élevées, d’agir sur les parasites internes mais son action est moyenne.

Que nous disent les différentes études des chercheurs du monde entier?

M. R. Amin et al ont constaté dans leur étude que l’ail est capable de réduire de 40 % environ le nombre de strongles chez les vaches.

M. J. Moreira Batatinha a effectué un test sur les strongles des chèvres.

Il est conclu que l’ail n’est pas actif.

Pourtant l’activité moyenne fut de environ 43 % puisque les résultats vont de 11,84 % à 74,25 %.

Ivo Bianchin et al utilisent de l’ail déshydraté contre des nématodes gastro-intestinaux de bovins naturellement infectés.

Le taux de réduction fut de 50 %.

Oliveira et al constatent que l’ail est efficace dans la réduction des strongles des ruminants ( environ 60 % ).

G. Abells Sutton et R. Haik prétendent que l’ail n’est pas un vermifuge chez les ânes.

Il est regrettable de lire qu’ils ont fait bouillir les gousses avant de les faire ingérer par les animaux.

La cuisson détruisant les principes actifs de l’ail.

Nous pouvons en conclure que si l’ail ne réduit que moyennement les strongles, il peut être avantageusement combiné à d’autres plantes.

L’ail peut donc être intégré dans une préparation vermifuge.

 

6 votes. Moyenne 3.83 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site