chrysanthelle à marron d'inde

 

Chrysanthelle

 

Composition : saponosides triterpéniques ( chrysantellines )

Hépatoprotectrice

Vasodilatatrice

Antispasmodique des artères

Indications : maladie naviculaire et fourbure

Dose : 15 grammes de plante séchée

 

Consoude

 

Composition : allantoïne ( 0,8 %)

Cicatrisant très puissant

Soigne les plaies trop étendues pour être suturées, les brûlures, les ulcères

Calme les douleurs articulaires, les traumatismes, tendinites et suros, les oedèmes

L’allantoïne contenue dans la consoude provoque la multiplication des cellules de la peau

En cas de plaies profondes, s’assurer de la guérison de celle-ci avant d’appliquer la consoude

Elle pourrait refermer les tissus et prisonnier des impuretés provoquant alors un abcès

La pulmonaire contient aussi de l’allantoïne

 

Curcuma

Composition :5 % de curcuminoïdes ; 5% d’huile essentielle

Stimule et protège le foie

Lutte contre les indigestions

Anti-inflammatoire puissant

Dose : 10 grammes de poudre de curcuma pour le cheval

Cette posologie sera atteinte progressivement , certains chevaux étant sensibles au curcuma

 

 

 

Echinacée pourpre

 

Antibiotique général comme le thym , l’ail , le berbéris

Indication : pathologies infectieuses (virus, bactéries, champignons)

Antiseptique puissant des plaies

Dose : 20 grammes de racine séchée

 

 

Eglantier

 

Riche en vitamine C, la pulpe rouge du fruit aide l’organisme à lutter contre les infections

Vermifuge contre les ascaris

Dose : 20 à 30 grammes de pulpe séchée pour le cheval

 

Eucalyptus

 

La teneur en huile essentielle varie énormément dans les feuilles (0,5 à 5%)

La posologie est donc complexe et on évitera les eucalyptus trop riche.

On se contentera de donner 5 à 10 grammes de feuilles séchées au cheval

L’eucalyptol (1,8-cinéole) contenue dans les feuilles a des propriétés antivirales marquées

La plante est expectorante, lutte contre les congestions des bronches et du poumon, antibiotique respiratoire : bronchites, grippes, pneumonie,…

Désinfection des troubles dermatologiques d’origine virale

 

 

Euphraise

 

Composition : tanins, euphroside, aucuboside, acides phénols

Anti-inflammatoire et astringente en externe

Pour traiter de nombreux troubles oculaires : conjonctivite, ulcération, irritation par les mouches

40 grammes de plante séchée par litre d’eau

en compresse

 

 

fenugrec

 

composition : mucilages (30 %), coumarines

stimulant général

adoucissant des muqueuses irritées

anti-diabétique

dose : 30 grammes de graine par jour

 

fragon ou petit houx

 

composition : saponosides

comme la chrysanthelle , action vasodilatatrice

agit contre le spasme vasculaire

indiquée dans tous les troubles veineux : oedèmes, fourbure

dose : 20 gramme de racine séchée pour le cheval

 

frêne

 

composition : iridoïdes, hétérosides coumariniques

feuilles et écorces ont des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et diurétiques plus faibles que la reine-des-prés

dose : 30 grammes de feuilles sèches pour le cheval

 

framboisier

 

les feuilles séchées stimulent les muscles de l’utérus

indiquée pour les naissances

dose : 25 à 30 grammes de feuilles séchées par jour pour le cheval

 

 

Gaillet gratteron

 

Serait aussi riche que l’ortie en soufre et contiendrait de la silice

Précieuse pour le système lymphatique

Diurétique

Plante de soutient du métabolisme

Indications : oedèmes et rétention d’eau, molettes ou tares molles

Dose : 20 à 30 grammes de plantes séchées pour les chevaux

 

 

Gattilier

 

On peut freiner l’hyperactivité oestrogénique chez les femelles sujettes aux kystes ovariens grâce au gattilier

Régularise les règles , favorise la lactation et rééquilibre les troubles hormonaux

Indiqué chez les juments agressives

Selon les éleveurs, la plante serait utile dans la maladie de Cushing

Elle agit sur l’hypophyse : équilibre progestérone et œstrogène

Les fruits bloquent l’action des hormones androgènes mâles

Normalise la sécrétion de gonadolibérine par l’hypothalamus et des gonadotrophines hypophysaires

Agit sur la glande pituitaire située dans l’hypophyse

Régularise la prolactine (hormone de la lactation)

Ce n’est pas une phytohormone (contrairement au soja)

Dose : chevaux, 15 grammes de fruits séchés

 

 

genévrier commun

 

composition : 1 % d’huile essentielle dont terpinéol

stimulant du système digestif

désinfectant puissant de la sphère urinaire

agirait sur la douve

dose : 20 grammes de baies séchées par jour pour le cheval

 

 

Gentiane

 

Composition : 2 % de principes amers (gentiopicroside)

Associée aux plantes riches en substances capables de donner de l’acide salicylique , la gentiane peut remplacer le quinquina dans les fièvres violentes

Stimulant du système digestif et augmente la production de bile

Indiquée dans les indigestions

Lutte contre la faiblesse des animaux

Elle est aussi un vermifuge efficace utilisée depuis très longtemps

Propriétés voisines de la petite centaurée

Dose : racine séchée, 20 grammes par jour pour le cheval

 

Gingembre

 

Composition : 3% d’huile essentielle

Antibiotique intestinal

Stimulant sexuel

Anti-inflammatoire puissant du système locomoteur

Vermifuge assez efficace contre les strongles

Dose : augmenter progressivement le dosage en fonction de la tolérance de l’animal

15 grammes de poudre de gingembre pour le cheval

 

 

guimauve

 

très riche en mucilage (35 %) ce qui la rend utile pour tous les tissus enflammés

dose interne : cheval, 30 grammes de racine séchée

 

hépatique des fontaines

 

la feuille séchée est un très bon cholagogue et cholérétique

dose : 20 grammes de feuilles séchées pour le cheval

 

harpagophytum

 

composition : iridoïdes (harpagoside : 2 %)

anti-inflammatoire puissant très connu parfois considéré comme aussi efficace que la cortisone

léger diurétique

n’entraîne pas de troubles digestifs

indications : douleurs chroniques

dose : 15 grammes de racine séchée

 

hysope

 

composition : 0,5 % d’huile essentielle

très efficace dans les troubles asthmatiques

tonique

ne convient pas aux chevaux nerveux

dose : 10 gramme d’hysope séchée

attention plante pouvant entraîner des réactions

 

 

laurier noble

 

composition : 1% d’huile essentielle

les feuilles sont antiseptiques (terpinéol notamment) et contiennent de l’eucalyptol (1,8-cinéole) ce qui en fait un arbrisseau contre les problèmes respiratoires d’origine virale et bactérienne

action antifongique

application de cataplasme sur les articulations douloureuses : analgésique efficace

dose : 5 à 10 grammes de feuilles séchées

attention : certains chevaux sont très sensibles au laurier noble, il vaut mieux remplacer cette plante par l’eucalyptus.

 

 

lierre terrestre

 

composition : marrubiine (comme le marrube)

expectorante

lutte contre la toux

pas d’usage prolongé

dose : 20 grammes de plante sèche

 

 

lierre grimpant

 

composition : saponosides

activité proche de celle du lierre terrestre sur l’appareil respiratoire

action contre la douve

ne pas utiliser sur une longue période

du fait de sa toxicité, on laissera le cheval consommé spontanément les feuilles

 

lin

 

les graines sont moyennement riches en mucilage, ce qui adoucit les tissus irrités aussi bien en interne qu’en externe

c’est aussi un laxatif

elles fluidifient le sang et agissent sur le système vasculaire

elles seront donc données en complément d’autres herbes dans la maladie naviculaire et la fourbure

agirait selon certains éleveurs sur la dermatite estivale récidivante du fait des acides gras et des mucilages

dose : 50 grammes de graines bouillies 2 heures dans 3 litres d’eau pour éliminer une toxine contenue dans les graines crues (acide prussique)

 

mauve

 

bien moins riche en mucilage que la guimauve  (15%)

léger apaisant des tissus irrités

dose : plante sèche, 40 grammes chez le cheval ; 10 grammes chez les ovins ; 5 grammes chez le porc ; autant pour le chien

 

 

marrube

 

composition : marrubiine, mucilages

ne pas dépasser 20 grammes de plante sèche par jour pour le cheval

c’est l’expectorant par excellence

c’est un antispasmodique des bronches

indication : bronchites, asthme, emphysème

 

 

marron d’inde

 

composition :5 % de saponines triterpéniques (dont aescine)

propriétés légèrement plus faible que le petit houx

mêmes indications : oedèmes, insuffisance vasculaire, fourbures

doses : les fruits secs seraient moins toxiques

1 à 2 poignées de chair de fruits séchés pour le cheval

9 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×