absinthe à chiendent

 

N'étant pas vétérinaire, il s'agit ici d'indications et de dosages à vérifier et à adapter au cas par cas.

Absinthe

 

Le nom artemisia vient de artémis déesse associée aux troubles féminins

Composition : 1 % d’huile essentielle riche en thujone, lactones (absinthine, anabsinthine) 0,4%

Plante très stimulante du système digestif (indigestion, ballonnement)

Vermifuge efficace contre les nématodes (strongles, ascaris,…) mais d’action lente comme la plupart des vermifuges naturels

Chasse les parasites externes

La plante stimule la délivrance

Dose : cheval, 25 grammes de plante sèche (par jour) mais on peut monter à 35 grammes pour vermifuger sur une courte période

Il faut 5 à 10 grammes de plante sèche pour les moutons ou les chèvres

Le cochon recevra 2 à 5 grammes

Le chien : 0,5 à 1 gramme

Les volailles : 0,5 grammes

 

 

Achillée millefeuille

 

Composition : huile essentielle (0,5 %),  lactones sesquiterpéniques, flavonoides (rutine, apigénine, lutéoline, vitexine), azulène, coumarines, acides phénoliques, tanins

Antispasmodique digestif et utérin intéressant

l’apigénine entrave la formation des oestrogènes

carminatif

Anti-inflammatoire articulaire (douleurs, entorses)

Vasodilatateur périphérique (fourbure, maladie naviculaire, varices, épistaxis)

Désinfecte les blessures ( en partie grâce à l’azulène), crevasses, ulcères, eczéma, démangeaisons et les cicatrise

Utilisée contre la gale du mouton

Vermifuge : contre les strongles

Cholérétique : augmente la production de bile

Diurétique (infections urinaires et gynécologiques)

Aurait une action contre les babesia (piroplasmose) in vitro

Dose : chevaux, 25 grammes de plante sèche

 

Agaric du chêne

 

Puissant hémostatique externe

 

 

Ail

Composition : 1 % de alliine, 0,4 % de soufre

L’ail n’est pas toxique pour le cheval aux doses médicinales

Selon une étude de Pearson et al. (2005), il le devient si le cheval ingère plus de 0,2 gramme par kg de poids vif d’ail cru pendant un mois

Ce qui correspond pour un cheval de 500 kg à 100 grammes d’ail cru par jour

Or une dose de 50 grammes est déjà suffisante

L’ail stimule le système digestif (indigestion)

C’est un antibiotique général puissant comme le berbéris, l’échinacée et le thym

Son indication est donc pour de nombreuses infections bactériennes mais aussi fongiques et virales

L’ail est aussi un vermifuge pulmonaire grâce à son essence sulfurée qui se propage dans les poumons

Chez l’âne il est indiqué dans les strongles pulmonaires

Il serait selon les éleveurs efficace sur les strongles digestifs mais s’il est donné quotidiennement

Il donnerait au sang une odeur répulsive pour les insectes

Enfin il fluidifie le sang et est donc indiqué dans les troubles de la circulation sanguine

Il est donc un complément, avec d’autres plantes, pour lutter contre la fourbure et la maladie naviculaire

 

Séché, il serait moins efficace

 

 

Aneth, anis, cumin, carvi, coriandre, fenouil

 

Antispasmodiques digestifs et carminatifs puissants

Indiqués dans les bronchites asthmatiformes, emphysème et toux spasmodique

Stimulent les chaleurs, la délivrance et la lactation

Le carvi est le plus puissant des carminatifs, suivit des graines de cumin, puis de fenouil, de l’anis, de l’aneth et enfin du coriandre

Doses : cheval (20 grammes de graines séchées) ; ovins, caprins (5-10 grammes) ; porc (3-10 grammes) ; chien (2 grammes) ; volailles (0,5 gramme)

 

 

Angélique

 

Composition : phellandrène, pinène, coumarines, archangélénone, huile essentielle (0,7 %)

La racine possède des indications proches des graines de cumin : bronchite asthmatiforme, toux spasmodique, antispasmodique et carminative, antiseptique et antifongique

 

Doses : 20 grammes de racine séchée pour le cheval, 5-10 grammes pour les ovins et caprins

 

Armoise

 

Composition :lactones, coumarines, triterpènes et stérols

Stimulant digestif et utérin

Indigestions (moins puissante que l’absinthe)

Vermifuge : agirait moins fortement que l’absinthe sur les strongles

Règles douloureuses ou irrégulières

Fait fuir les insectes

Dose : maximum de 35 grammes de plante sèche pour le cheval

 

Arnica

 

Composition : lactones ( hélénaline) 0,6%, coumarines, flavonoides 0,5%, huile essentielle (0,3%)

Indiquée en usage externe contre toute forme de traumatismes sans plaies

Pas d’usage interne

 

Artichaut

 

Composition : cynaropicrine (lactone), cynarine, lutéoline (hypolipémiante)

Stimule le foie et la bile

Cholagogue, cholérétique, hépatoprotecteur (acides phénols)

Régénérateur des cellules du foie

Action protectrice proche des graines de chardon-marie

Indiquée dans les urines foncées, acétonémie, toxémie de gestation, alcalose des ruminants, fourbure et ictère

Tous troubles hépatiques : hépatites, intoxications, insuffisance hépatorénale, suite de piroplasmose

Diurétique léger

Dose : cheval, 30 grammes de feuilles séchées

 

 

Aubépine

 

Composition : flavonoides (2 %) , procyanidines oligomères

Action tonicardiaque : régulation du rythme

Antispasmodique vasculaire

Sédatif nerveux

La rutine dilate les vaisseaux secondaires comme les médicaments de synthèse pour la maladie naviculaire

Indications : insuffisance cardiaque, hypertension, fourbure, anxiété

C’est un des meilleurs cardiotonique et stimulant du système circulatoire

Dosage : 15 grammes de fleurs, feuilles ou baies séchées pour le cheval

 

Aunée

 

Composition : 2 % d’huile essentielle

Tonique du système digestif, augmente la sécrétion de bile

Vermifuge

Antibiotique du système respiratoire

Indications : indigestions, ictère léger, bronchite, asthme, emphysème ; troubles gynécologiques : absence de cycle, endométrite

Dermatoses : eczéma, mycoses, dartres, gales, prurit

Dose : 30 grammes de poudre de racine pour le cheval

 

 

Bardane

 

Antibactérien puissant externe, antifongique, antiprurigineux en dermatologie

Indications : dermatoses infectieuses : abcès, ulcères, dermatophilose, dermatite estivale , eczéma, squames de la peau

 

En interne : 10 à 15 grammes de racine séchée pour le cheval

Externe : 100 grammes de racine par litre d’eau

Bouillir 30 minutes

Appliquer sur les affections cutanées

 

Berbéris

 

Composition : berbérine (jusqu’à 3 % dans l’écorce de la racine)

C’est un antibiotique général puissant comme l’ail, l’échinacée, le thym

Propriétés cholagogue, fébrifuge, antiprotozoaire

Tonique de la circulation sanguine

Indications : oedèmes, infections, ictère

Dose : pour le cheval, il faut être très prudent car l’animal peut-être sensible

On commencera par donner 5 grammes de racine séchée le matin

Si aucun signe d’intolérance, aller jusqu’à 10 grammes de racine sèche par jour

Préférer l’usage de l’ail , du thym et de l’échinacée

 

Bouillon blanc

Calme la toux

Action expectorante (favorise l’expulsion des mucosités bronchiques)

Par les mucilages et autres substances elle est adoucissante en usage externe

Indication : toux, trachéite, bronchite, irritations cutanées

Dose : la décoction de 50 grammes de feuilles par litre d’eau devra être filtrée pour éliminer les poils irritants

 

 

Busserole

 

Composition : arbutoside

Donne de très bons résultats dans la cystite, les troubles urinaires, les infections du fourreau, douleur en urinant

Dose : 10 grammes de feuilles séchées pour le cheval

La bruyère a des indications similaires, puisque de composition voisine mais serait moins efficace (moins d’arbutoside)

 

 

Camomille

 

Composition : coumarines et flavonoides, Huile essentielle, chamazulène

Propriétés proche de l’achillée mais plus prononcées

C’est un puissant antispasmodique digestif (aussi actif que l’opium) et des parties génitales

Antiseptique, antifongique moyens

Anti-allergique intéressant

En externe, la plante lutte contre les conjonctivites, les inflammations et irritations de la peau, désinfecte les plaies

 

Capucine

 

Il faut utiliser les feuilles fraîches, riches en vitamine C

Au contact de l’eau, les parties aériennes donnent naissance à un puissant antibiotique

Pour lutter contre les infections respiratoires notamment on fera une infusion de plusieurs poignées des parties aériennes

 

Cassissier

 

Composition : flavonoides et anthocyanes

Les feuilles mais surtout le bourgeons sont puissamment anti-inflammatoires (action proche de la cortisone)

Elles sont aussi analgésiques et protègent les fibres de collagène

Légèrement diurétique, ce qui contribue à éliminer les toxines

Les feuilles et surtout les baies abaissent la perméabilité capillaire et sont indiquées dans la fourbure

Indications : dans la plupart des troubles articulaires

L’usage du cassissier se compare à celui de l’harpagophytum

Dose : 25 grammes de feuilles séchées pour le cheval

 

 

Petite centaurée

 

Action légèrement inférieure à la gentiane, elle est indiquée dans les mêmes troubles : forte fièvre, indigestion

Elle est un substitut intéressant pour les éleveurs qui ne vivent pas en montagne

Dose : 20 grammes de sommités fleuries séchées pour le cheval

 

 

Chardon-marie

 

Composition : 3 % de silymarine  (substance active)

Hépatoprotectrice en cas d’intoxications

Cholagogue

Régénération des cellules hépatiques

Stimule la production de bile

Indications : hépatites et troubles du foie

Dose : 15 grammes de graines pour le cheval

 

Chêne

 

Riche en tanins (20 %)

L’écorce possède ainsi des propriétés astringentes en resserrant les tissus irrités

C’est donc un anti-diarrhéique puissant, un hémostatique intéressant, un asséchant de la peau

Indication : dermatite interdigitée, diarrhée aiguë

Posologie : décoction de 35 grammes d’écorce âgée par litre d’eau, donner en deux fois

Les équidés rongent spontanément l’écorce en cas de vers intestinaux

 

Chiendent

 

Plante dépurative

Action marquée sur le système urinaire (diurétique très efficace)

Indications : infections urinaires, lithiase

Les vaches, à la sortie de l’hiver en consomment spontanément

Dose : chevaux, 20 grammes de racine séchée

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. martine toche 20/09/2010

merci pour tous les conseils que vous donnez cela me donne l'occasion de tester les médicaments homéopathiques qui marche très bien. actuellement j'ai une anesse qui à souvent de l'eczema aux membres avant elle souffre car les mouches s'installent et elles développent d'autres plaies.
enfin le vrai parcourt du combattant pour soigner FLEUR de cette maladie qui revient toutes les années à la même époque.j'espère pouvoir trouver avec votre aide le médicament miracle.je vous remercie
à bientôt
martine TOCHE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site