Notes sur Jean Palaiseul

 

 

Jean Palaiseul


absinthe

tout au long des siècles , de nombreux auteurs vantent son action comme fébrifuge, apéritif, digestif, vermifuge et emménagogue, c'est-à-dire qui provque ou facilite les règles

elle élimine les gaz de l'estomac et est conseillée contre la fétidité de l'haleine d'origine stomacale

il faut cependant rappeler ne doit jamais être utilisée pendant trop longtemps (huit à dix joours maximum) parce que d'une part, ses effets thérapeutiques deviendraient nuls, d'autre part , elle isquerait de donner lieu à une irritation de la muqueuse gastrique et d'influencer le système nerveux comme le faisait la fée verte

*

aigremoine

plaies fermant mal, ulcères variqueux, contisions, entorses: faire bouillir cinq minutes, laisser ensuite infuser pendant une heure, 200 g de feuilles séchées dansun litre de vin rouge; nettoyer les plaies avec cette decoction tiède, puis l'appliquer en compresses
naturellement, cette formule est bonne pour les plaies des animaux

*

angélique

stimulant digestif de premier ordre
les anciens disaient qu'elle était propre à recréer le coeur

*

armoise

son indication majeure est évidemment celle qui concerne les règles difficiles, irrégulières, douloureuses, et les troubles de la ménopause

elle est considérée également comme un des meilleurs vermifuges contre ascarides et oxyures
elle est même parfois utilisée pour faire tomber la fièvre

*

aspérule odorante

elle apaise, détend, relaxe exactement comme les tranquillisants dont on abuse tant à l'heure actuelle, mais avec l'avantage sur eux de ne provoquer aucun effet secondaire et de n'être pas toxique
on peut donc en toute quiétude faire boire l'infusion d'aspérule à tous ceux qui sont victimes de troubles du sympathique y compris les enfants et les vieillards et qui souffrent d'insomnie, de vertiges, d'angoisses, de névralgies et de nervosité excessive
avec une ou eux tasses dan le courant de la journée et surtout  une dernière au coucher, ils retrouveront le sommeil et le calme d'une façon naturelle sans que leur organisme en subisse le moindre préjudice

*

aubépine

le docteur fiessinger a qualifié l'aubépine de valériane du coeur
son manque de toxicité permet d'en continuer l'usage pendant longtemps , même chez les malades dont la fonction rénale est entravée sans crainte d'accumulation dans l'organisme


*
bétoine

la décoction est utilisée dans le traitement des états inflammatoires et congestifs (irritation de la gorge, catarrhes des voies digestives et urinaires) , les douleurs goutteuses et rhumatismales, la nervosité et les migraines nerveuses

*

bistorte

un des plus puissants toniques astringents indigènes dont l'action est comparable à celle du ratanhia importée d'amérique du sud

*

buis

le buis est excellent fébrifuge spécialement conseillé aux malades réfractaires au quinquina
il a aussi une forte action sudorifique et diurétique

*

cassissier

docteur durville qui affirme que l'infusion de feuilles calme les aigreurs d'estomac et remplace avantageusement la magnésie et le bicarbonate de soude

*

petite centaurée

contre la fièvre elle a remplacé le quinquina aux époques où il est venu à manquer
les oxyures et les ascaris - elle n'est pas suffisante pour les détruire, mais elle renforce l'action des véritables vermifuges

*

cerfeuil

il s'emploie toujours frais car la dessication lui fait perdre la quasi-totalité de ses princies actifs - comme la cuisson le prive de sa saveur aromatique

*

cerisier

leurs pédoncules son d'un précieux secours dans l'inflammation des voies urinaires

*

chélidoine

elle renferme des poisons violents: son suc tue un chien de forte taille à la dose de 80 g et l'extrait aqueux préparé avec la plante fraîche est tout aussi vénéneux
son maniement est si délicat et comporte tant de risques par unesimple erreur de doage qu'il vaut meux la laisser aux médecins

*

chèvrefeuille

comme le souligne le professeur binet, aussi la puissance de ses substances antibiotiques, actives sur le colibacille et le staphylocoque

*

églantier

le duvet est un vermifuge est un vermifuge idéal contreles ascarides lombricoides
dans certaines régions de catalogne les mères font une confiture de cynorrhodon, cuits avec leur duvet qu'elles donnent aux enfants qui ont des vers

*

eucalyptus

ses feuilles sont fébrifuges et conseillées dans les cas rebelles à la quinine

*

framboisier

feuilles de framboisier, elles ont sensiblement les mêmes propriétés et donc les mêmes indications que les feuilles de fraisier; mais elles sont en plus, sudorifiques

*

frêne

l'écorce a été couramment utilisée comme fébrifuge contre les fièvres intermittentes avant la découverte du quinquina
les feuilles ont valu au frêne d'être qualifié d'arbre antigoutteux et anti-rhumatismal par le prof binet

*

guimauve

la plus émolliente de toutes les plantes mucilagineuses

*

lierre terrestre

ses propriétés sont sensiblement les mêmes que celles de l'hysope

*

tanaisie

les feuilles fraîches mêlées à la paille dans la niche des chiens , elles les délivreraient des puces

*

valériane

le plus parfait des calmants végétaux, la plus ancienne méthode pour soigner les névroses

la dessication la prive d'une partie de ses principes actifs

*

verge d'or

fait classer parmi les meilleus drogues végétales à conseiller en cas de rétention d'urine et d'inflammation des organes génito-urinaires ou digestifs

*

violette

la racine en décoction est vomitive et peut remplacer l'ipéca

*


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site